4.7692307692308 1 1 1 1 1 Rating 4.77 (13 Votes)

Une fiction qui n’en est pas une, avec les politiques actuelles, la dette ne fera qu’augmenter. Mais plus loin que cela, vous savez qu’il y a un concept qui s’appelle la « dette odieuse », quand une dette est illégitime, c'est-à-dire quand elle est le fruit de tromperies de la classe dirigeante (comme chez nous depuis 40 ans). Il est possible de l’annuler, cela a déjà été fait par le passé pour d’autres pays. N’oubliez pas que notre dette n’est que le fruit de la trahison de nos élites, et elle est, de facto, auto alimentée par les politiques menées par ces derniers.

Il faut se BATTRE tous les jours individuellement, pour faire émerger de nouveaux concepts pour échapper au sort qui nous attend, ou nous serons mis sous coupe réglée par les capitalistes et les rentiers.

Mis en esclavage, si vous préférez, pour nous extorquer toutes nos richesses. Regardez la Grèce ou le Chili, ça devrait vous fournir de bons exemples.

Encore une fois la France n’est pas la Grèce, aussi saisissons-nous de nos ressources, aussi bien intellectuelles, qu’économiques ou politiques.

Il suffit de suivre l’exemple de l’Islande qui a fièrement tracé la voie.

Tous les autres pays ont fait ce qu’il ne fallait PAS.

Bien sûr, cela demande du courage. Aussi la France est-elle devenue un pays de pleutres et de lâches ?

Si c’est le cas, elle n’aura que ce qu’elle mérite...

Amicalement,

f.

Nous sommes en 2017. Depuis plus de dix ans, les Cassandre de tous ordres tirent la sonnette d'alarme : la France vit au-dessus de ses moyens ! Les politiques budgétaires menées par les gouvernements successifs ont creusé le déficit et accru la dette. Nicolas, journaliste de RTW, journal plurimédia, vient d'apprendre par un informateur que la note économique de la France, proposée par une des agences de notation mondiales, passera de AAA à BBB. Conséquence de la dégradation de cette note économique : plus aucune banque, aucun investisseur, aucun Français ne voudra prêter de l'argent à l'Etat français. Celui-ci ne pourra plus faire face à ses dépenses journalières et se déclarera en cessation de paiement, encadré dorénavant par le FMI et l'Union européenne. Il ne pourra plus payer les retraites, les salaires de ses fonctionnaires, les remboursements médicaux. L'Etat devra aussi vendre des hôpitaux, des universités, des écoles…

Entretiens fictifs avec des experts de grandes institutions internationales, rendez-vous avec des informateurs secrets dans le sous-sol d'un parking ou dans une cantine chinoise, interviews d'économistes tels Jean-Paul Fitoussi, Christian Saint-Etienne, Thomas Philippon… ce documentaire-fiction d'anticipation mêle également vraies archives d'hier (crise argentine, émeutes en Italie), images de 2008 devenues archives de demain et vraie fiction de 2017 pour mieux interpeller sur la réalité économique de la France aujourd'hui.

 

Valentine Ponsy

Source(s) : France5.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow 2017 chronique d’une faillite annoncée