5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Master And Servant

Soumis par le blog de KeepTalkingGreece,

Tyler Durden

Vous rappelez-vous les serfs, les servants, les vilains et les paysans dans les bons vieux temps du féodalisme  du Moyen Âge ? Si ce n’est pas le cas, j'ai de bonnes nouvelles pour vous ! La coutume du travail en échange de marchandises au lieu de salaires est rétablie en Grèce, dans l'Union européenne moderne, de l’exquise zone euro. Les résultats d'une étude menée par l'institut du travail de la confédération du syndicat (GSEE) sont choquants mais non inattendus. KTG a souvent rapporté durant ces quatre années de blogging à propos de ces petites délicieuses conditions de travail et de paiement des esclaves modernes grecs vivant en vertu de la loi féodale de l'austérité, de la récession et de la compétitivité.

Les travailleurs reçoivent leurs salaires avec des retards de 3 à 12 mois.

Les travailleurs reçoivent 1/3 de leurs salaires. Le reste est payé par des services, comme dormir dans un hôtel gratuitement, de la nourriture gratuite, des coupons pour acheter de la nourriture et d'autres marchandises dans les supermarchés.

Tous les cas au-dessus se rapportent à des emplois à pleins temps de 8 heures par jour pendant 25-30 jours par mois.

Les employeurs qui ne peuvent pas payer des salaires donnent :

    1. le droit de dormir gratuitement dans les hôtels, de la nourriture gratuite

    2. payer les salaires avec moins de 3 mois de retard et pas sur une base mensuelle.

    3. ils ne payent pas complètement les 13e et 14e mois de salaire (pour Noël/Pâques et les vacances) comme cela est obligatoire par le droit du travail. Ils donnent des produits alimentaires et des coupons pour l’essence à la place, et forcent des employés à signer pour indiquer qu'ils ont reçu une pleine bonification. GSEE estime qu'un million d'employés n'ont reçu ni le 13e ni le 14e mois de salaire.

Les jeunes employés en-dessous de 25 ans sont embauchés avec des contrats mensuels pour un travail à temps partiel de 4 heures par jour et pour un salaire de €180 par mois. Sur une base de 25 jours travaillés par mois, ceci correspond à un salaire de €7.2 par jour ! – Cela n’a aucun sens d’essayer d'identifier ici le salaire par heure… Cela pourrait être de l’ordre de €1.72 par heure ! Je me rappelle quand la première réforme du travail a rigoureusement coupé dans les salaires en 2011, mes lecteurs ne pouvaient pas croire que le salaire par heure était de 3 euros !

Selon le droit du travail, le salaire minimum pour les gens en-dessous de 25 ans est de €480 brut pour un travail à plein temps. Mais qui s'inquiète des lois quand beaucoup de gens cherchent du travail. Le chômage est partout, et l'argent liquide est rare, parce que les banques ont été sauvées, mais elles ne versent pas un centime de recapitalisation dans le marché.

Selon des statistiques des embauches de travail pour les mois janvier-avril 2014 :

Sur 423.174 offres d'emploi,

  • 232.383 étaient des emplois à plein temps
  • 140.527 étaient des jobs à temps partiel
  • 50.264 étaient des travaux de rotation (sources : zougla.gr, newsit.gr)

Je suppose, qu’il sera bientôt permis aux travailleurs grecs de payer leurs loyers et factures de services avec des « coupons alimentaires » et « des bons détersifs ».

Il est étrange  qu'en 2011 et 2012 les Grecs aient fait un pas en arrière vers l’époque de Dickens, et qu’ils ont effectué en 2013 et 2014 un grand saut en arrière vers le Moyen Âge.

N.B.  On peut bien imaginer que dans quelques années, la troïka se plaindra au sujet de la pénurie de  travail et videra les fonds de la sécurité sociale pour une Grèce compétitive.

 

Source(s) : Keeptalkinggreece.com via Zerohedge.com sur la piste de Maître Confucius

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : Chalouette

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Grèce, année zéro
 

 

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow La Grèce devient médiévale – 66 % des salaires payés en troc