1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Qui va arrêter ces malades ? Le chauffage et la cuisine au gaz sont extrêmement efficients, le gaz est cher, mais ça reste le meilleur moyen pour se chauffer, et là ils interdisent le GAZ pour se chauffer et vraisemblablement pour cuisiner (pas confirmé), mais qui va payer la facture ? Tout miser sur l'électrique c'est STUPIDE, vous croyez que tout le monde peut se payer le luxe d'avoir une cheminée ? Surtout que l'on ferme les centrales, qui va arrêter ces malades ? En plus je rappelle qu'ils veulent démanteler EDF....

En tout cas c'est très dans la veine 'big reset' ou la dictature écologiste vous dira combien vous pouvez consommer de M3 d'eau et de KWh...

Gaz
Barbara Pompili le 24 novembre 2020 © Capture Twitter MTES

ANNONCE. C'est une petite révolution : les pouvoirs publics, par la réglementation environnementale 2020, vont chasser le chauffage au gaz du marché de la maison individuelle neuve dès 2021. Le ministère de la Transition écologique vient en effet de détailler les lignes de force du futur texte réglementaire.

C'est une annonce forte que vient d'effectuer le ministère de la Transition écologique : dès l'été 2021, le chauffage au gaz sera interdit pour les maisons individuelles neuves. C'est ce qui ressort d'informations que vient de communiquer le Gouvernement, ce 24 novembre 2020, au sujet de la réglementation environnementale 2020 (RE2020) - qui ont déjà fait réagir de nombreux acteurs de la filière construction. Au-delà du seul cas de l'habitat individuel, la RE va entériner "la disparition progressive des logements neufs chauffés au gaz", en fixant "un seuil maximal d'émissions de gaz à effet de serre des consommations d'énergie", peut-on lire dans un dossier de presse diffusé ce mardi.

La disparition progressive du gaz dans le neuf est programmée

La principale nouveauté de la RE2020, on le sait, est la prise en compte des émissions de gaz à effet de serre sur toute la durée de vie des bâtiments. Les informations communiquées par l'État viennent confirmer qu'il y aura un avant et un après. Ainsi, en maison individuelle, le seuil maximal d'émissions carbone pour le chauffage sera de 4kgCO2/m2/an dès l'entrée en vigueur de la RE2020, à l'été 2021. Ce seuil "exclura de fait des systèmes utilisant exclusivement du gaz", ajoute le Gouvernement.

En logements collectifs, la transition sera progressive, mais dans le même objectif de sortir le gaz non-vert à terme : entre 2021 et 2024, le seuil "sera d'abord fixé à 14kgCO2/an/m2, laissant ainsi encore la possibilité d'installer du chauffage au gaz à condition que les logements soient très performants énergétiquement", détaille le ministère. Mais ce niveau sera durci, à 6kgCO2/m2/an, "excluant de fait le chauffage exclusivement au gaz", mais permettant toutefois l'emploi ponctuel de Pac hybrides. Les systèmes de type pompes à chaleur, chauffage biomasse, réseaux de chaleur, devraient être parmi les grands gagnants de ces décisions. Avec la RE2020, "la France, à l'instar d'autres pays européens (Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni) se met en capacité de se passer définitivement des énergies fossiles et du gaz dans les bâtiments neufs", se félicitent les pouvoirs publics. "En cohérence avec la Stratégie nationale bas carbone, nous ne pouvons pas continuer à construire les trois quarts de nos logements collectifs en les chauffant au gaz", a indiqué Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et solidaire, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue le 24 novembre 2020.

Entrée en vigueur progressive

En plus de la prise en compte des émissions carbone des énergies, un seuil sera également fixé sur la partie 'construction', tenant compte du poids CO2 des produits et matériaux - son niveau précis n'est pas encore connu. Pour que les acteurs puissent s'approprier progressivement cette nouvelle donne, les pouvoirs publics ont décidé que le texte sera appliqué par phases. Les années 2021 à 2024 constitueront en quelque sorte une période d'apprentissage : un seuil carbone à respecter dès l'année prochaine pour la phase construction sera fixé, nous assure le ministère de la Transition écologique. Mais il ne "correspondra pas à une diminution significative par rapport aux constructions actuelles". Il rendra toutefois nécessaire la réalisation d'une analyse du cycle de vie "de qualité".

La suite sur batiactu.com

 

Source : batiactu.com

 

Informations complémentaires :

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow RE2020 : l'Etat programme la fin du chauffage gaz en logement et offre un tremplin au bois (batiactu.com)