4.75 1 1 1 1 1 Rating 4.75 (4 Votes)

Histoire de s'évader un peu, j'ai choisi pour la traduction exclusive du jour un article concernant un signal radio inconnu, qui fait fortement penser au film « Contact »

Bonne lecture, ; )

f.

Arecibo Telescope 03 03 2016

Des signaux radio se répétant proviennent d'une source mystérieuse bien au-delà de la Voie Lactée, ils ont été découverts par des scientifiques. Alors que les salves de radio rapide on-off  (FRB) ont déjà été détectées par le passé, c’est la première fois que plusieurs signaux ont été détectés en provenance du même endroit de l'espace.

Les FRB sont des signaux radio en provenance de l'espace profond, qui durent seulement quelques millisecondes. Depuis leur découverte, il y a plus d'une décennie, les scientifiques n’ont cessé d'essayer de comprendre leur origine. À l'heure actuelle, il existe plusieurs théories quant à leur source, la plupart impliquant un événement cataclysmique comme une supernova ou une étoile à neutrons s'effondrant dans un trou noir.

Tous les événements vus jusqu'à présent semblent avoir été un compromis  avec les observations suivantes, mais ne pouvant trouver des rafales redondantes provenant de la même position que l'original. Cependant, une équipe internationale de chercheurs a maintenant découvert 10 autres salves provenant de la même direction que FRB 121102, en utilisant le radiotélescope d'Arecibo à Porto Rico.

Publiant leurs résultats dans la revue Nature, les chercheurs rapportent que les salves suivantes ont les mêmes mesures de dispersion et les mêmes positions dans l’espace que la FRB originale. Cela signifie, disent-ils, que la source doit avoir survécu à l’événement qui a causé la FRB produite en premier lieu – c’est à-dire que cela ne peut pas avoir été un événement « one-off » cataclysmique. Ils ont également trouvé des rafales différentes en luminosité des autres FRB, ce qui suggère une autre source.

Paul Scholz, de l'Université McGill, a été la première personne à remarquer la répétition de l'éclatement : « J’ai su immédiatement que la découverte serait extrêmement importante dans l'étude des FRB. »

Wow Signal 580x327'
Wow ! Signal détecté le 15 août 1977

Dans l'étude, les chercheurs suggèrent que les éclats répétitifs viennent d'une très jeune étoile à neutrons. « Bien qu'il y ait des origines physiques multiples pour les différents types de sursauts radio rapides, ces salves répétées avec des mesures de dispersion élevées, et des spectres variables, ont été spécifiquement vues dans la direction de FRB 121102, ce qui sous-entend une origine liée à une très jeune étoile à neutrons extragalactique hautement magnétique», ont-ils  écrit.

L'équipe espère maintenant identifier la galaxie d’où proviennent ces FRB à répétition. « Une fois que nous aurons précisément localisé la position de ces FRB redondant dans l’espace, nous serons en mesure de la comparer avec les observations faites à partir de télescopes optiques et à rayon X, et voir s'il y a une galaxie à cette position », dit Jason Hessels, auteur correspondant de l'étude. «Trouver la galaxie hôte de cette source est essentiel pour comprendre ses propriétés. »

Leur étude suit, un autre document sur les FRB rendu public plus tôt ce mois-ci, publié également dans la revue Nature. Les chercheurs ont annoncé la découverte de l'emplacement d'une autre galaxie contenant un signal FRB découvert en avril de l'année dernière.

Ils ont trouvé que le FRB 150418 émanait d'une galaxie elliptique à six milliards d'années-lumière. Contrairement à FRB 121102, cette explosion n'a pas été répétée, conduisant les scientifiques à dire qu'elle a probablement été produite par un événement de fusion, où deux étoiles, qui sont en orbite l’une autour de l'autre, se rejoignent. Dans l’article, l'équipe a également dit qu'ils pensent qu'il y a eu au moins deux sources de FRB différentes.

 

Source : Ibtimes.co.uk

Traduction : ~ folamour ~
Corrections : ~ Chalouette ~

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow FRBs : Découverte de mystérieux signaux radio à répétitions émanant d’une source cosmique inconnue