1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Ce qui est incroyable, c’est que si les gens tombent de plus en plus malades, c’est justement à cause de la pression du management et du terrorisme psychologique imposés par la précarité impulsée par les lois travail voulues par le Medef… Des millions de salariés partent au travail la peur au ventre tous les matins à cause de ces lois, et le Medef voudrait que ça n'ait aucun effet sur leur santé ?

Arret Maladie

Le nombre d’arrêts maladie distribués en France par les médecins généralistes a fortement augmenté en 2017. Le Medef a demandé un renforcement des contrôles de l’Assurance maladie.

Les médecins français sont-ils laxistes ? En 2017, le nombre d’arrêts maladie a augmenté de près de 4%. Pour lutter contre cette augmentation, le Medef a demandé mercredi un renforcement des contrôles de l’Assurance maladie. Une question se pose donc : les médecins généralistes sont-ils trop complaisants et délivrent-ils trop facilement des arrêts maladie ?  

Pour Jean-Paul Hamon, président de l’association des médecins de France, il est en effet facile de tromper des médecins pour obtenir un arrêt maladie de courte durée.

"Dans ma patientèle, si je vois un patient arriver le lundi et me dire qu’il a des nausées ou de la diarrhée, je l’examine. Et puis dans le doute, je vais l’arrêter 24 heures. Sauf que, quand il vient me voir un autre lundi, j’ai marqué dans le dossier ‘gastro du lundi’. Et je peux vous dire que je lui dis. Tiens, c’est marrant vous les gastros, c’est juste le lundi", explique-t-il.

Selon lui, les médecins ne sont cependant pas dans une logique fidélisation de la patientèle. Il part du principe que le médecin et son patient doivent être dans une relation de confiance mutuelle. "Les médecins voient des patients et ils les examinent. Et c’est vrai que de temps en temps, on a un doute, mais on ne va pas donner un arrêt de 15 jours quand on a un doute", précise-t-il. 

 

Source : Rmc.bfmtv.com

 

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Arrêts maladie : « On ne donne pas un arrêt de 15 jours quand on a le moindre doute », réagit un médecin sur RMC