1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Bon, vous voyez, c’est exactement ce que l'on avait compris. Bref, une fois le mal diagnostiqué il faut « opérer », et comme je l’avais suggéré, seule la transparence totale des banques permettra d’éradiquer ce fléau. Le plus beau là-dedans, comme vous allez l’entendre, c’est que les états savent exactement où sont les fonds et comment agir, tout ce qu’il manque c’est une réelle volonté politique. Et qu’on ne me parle pas du cinéma qu’on nous fait en façade, ces choses sont sérieuses. Pour le reste rien de nouveau sous le soleil...

Bonne soirée,

F.


Evasion fiscale : comment lutter ? - Le débat par publicsenat Informations complémentaires :

Face à un économiste défendant le lobby bancaire, les méga-banques et la pseudo-loi de réforme du système bancaire, Antoine Peillon (à ne pas confondre avec son frère Vincent) met les points sur les i dans ce débat sur l’évasion fiscale :

"C’est BNP Paribas qui a écrit la loi. Tout le monde le sait. Ce sont les grands groupes financiers qui ont fait en sorte qu’aucune séparation – réelle – de ces activités n’a été formatée (…)

La spéculation, qui est assurée comme ça, elle se fait sur le dos des dépôts, avec une prise de risque – parce que je fréquente beaucoup de financiers, qui sont coopératifs, qui sont dans les banques. C’est que chaque matin ils se lèvent avec des sueurs froides, chaque matin ils se disent c’est le krach, chaque matin ils se disent le système va s’effondrer… Et aujourd’hui plus aucune garantie d’Etat, ni bien sûr les dépôts des déposants, ne pourra soutenir l’explosion de la bulle qui est celle de la spéculation (…) Aujourd’hui, comme il n’y a aucune séparation réelle, on essaiera de combler le trou abyssal avec les dépôts des déposants, des épargnants".

 

Source : Olivierdemeulenaere.wordpress.com

Informations complémentaires :
 
 
Evasion Fiscale 11 05 2014
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Antoine Peillon : « On essaiera de combler le trou abyssal de la spéculation bancaire avec les dépôts des épargnants… »