4.6666666666667 1 1 1 1 1 Rating 4.67 (9 Votes)

Pure science-fiction ? Eh bien, vous seriez étonné de ce qu'on a pu voir par le passé...

Sur ce je vous dis à lundi... Bon week end... ; )

China EMP 14 08 2014

(Note : L'icône de talk show George Noory, dont le show « Côte vers côte AM » est la plus grande audience durant la nuit en Amérique du Nord, est si préoccupé par la question des attaques EMP qu'il a lancé une campagne avec WND pour travailler à persuader le congrès d'agir).

WASHINGTON - Bien que le gouvernement des États-Unis ait été lent pour protéger la grille électrique de l'Amérique contre un événement électromagnétique potentiellement catastrophique, il est évident que les Chinois travaillent pour garder leurs propres moyens, comme démontré par un exercice mené actuellement par l’armée de libération du peuple jusqu'à mi-août.

L’exercice est conçu pour déterminer comment la PLA répondra en cas d'une attaque comprenant l'utilisation d'une impulsion électromagnétique, ou IEM/EMP, d'un pays étranger. En ce moment, le suspect le plus susceptible serait les États-Unis, aux yeux du PLA, puisque Pékin et Moscou semblent être bien plus étroitement unis économiquement aussi bien que militairement.

Ces exercices, que les militaires chinois décrivent en tant que plus grands jamais opérés, ont déjà perturbé des vols d'aéroports chinois importants. Par exemple, un des exercices était une attaque simulée d'EMP visant les communications et les systèmes de radar. Dans les attaques simulées, le journal officiel de l'armée a indiqué qu'il y avait « des raids aériens lourds », comprenant « des équipes de perturbation électronique » et des « exercices d'armes chimiques ».

En raison des assauts aériens simulés, ces exercices affectent considérablement les vols des aéroports chinois près de la Côte Est du pays.

On dit que la partie navale de l’exercice implique les flottes de la Chine Est, du Nord et du Sud. En outre, toutes les unités aéroportées et les missiles au sol de l'Armée de l'Air de PLA sont déployés.

Le Col. Chen Hong, un ancien professeur à l'université de l'Armée de l'Air de PLA, a indiqué au Daily Telegraph que les déploiements sont sans précédents.

« Les exercices montrent que notre nation a la capacité de se défendre contre n'importe quelle invasion », dit le Col. Chen. « Ils sont un moyen de dissuasion pour les pays autour de nous. »

« Le destin de la nation n'a jamais été tellement lié à la force et à la faiblesse de l'armée, aux victoires et aux défaites sur le champ de bataille, alors qu'il l'est aujourd'hui », dit le quotidien du PLA.

Étant une puissance nucléaire, la Chine connaît l'impact d'un EMP sur son électronique et semble prendre des mesures pour traiter une telle attaque.

Les préparations de la Chine ont exercé un effet pour contrecarrer n'importe quelle tentative des États-Unis de mettre hors de service les communications et les systèmes de l'air-défense avec son choix actuel d’arme électromagnétique.

Par exemple, dans n'importe quel effort offensif sur le champ de bataille, les États-Unis pourraient lâcher des armes EMP qui n'exigent pas une explosion nucléaire, telle qu'un type de radar appelé « rangé de scanner électronique actif » ou l'AESA, qui émet des micro-ondes intensives. Le faisceau d'un AESA brouille l'électronique de sa cible, et ils sont semblable aux effets de l’onde EMP d'une détonation nucléaire. Selon la force de l'AESA, il peut être efficace à des distances considérables, sans mettre en danger les aéronefs équipés du radar AESA.

Il y a des petits et grands AESAs. Les plus grands sont adaptés sur des bateaux, tandis que les petits sont adaptés dans le nez du F-22 Raptor et le dernier chasseur d’attaque furtif F-35. L'AESAs à bord du F-35 peut arrêter des missiles air-air et des sol-air. Les AESAs basés sur des navires peuvent attaquer des missiles balistiques et des aéronefs.

La marine américaine, déployée dans les eaux du Moyen-Orient, et outre la côte de la Chine, utilise maintenant les capacités offensives EMP du Boeing Growler, un F18 Super Hornet avec la désignation EA-18G aéronefs d'attaque électroniques aéroportés.

Le « growler » sera la pierre angulaire des attaques électroniques aéroportées navales, capable de supprimer les défenses aériennes ennemies et d'initier des attaques d’impulsions électromagnétiques sur les positions ennemies.

Il ressort des commentaires des fonctionnaires chinois que le PLA essaye de développer une contre-attaque avec de telles capacités. En ayant une contre-mesure de ce type, cela handicaperait la capacité de surprise que les aéronefs de frappe nucléaire des États-Unis ont utilisée dans le passé en Irak, et potentiellement contre les communications et les systèmes de défense de missile d'un pays tel que l'Iran ou la Chine.

Tandis que les États-Unis savent les effets d'un EMP et l'ont incorporé dans les armes offensives, et l’électronique améliorée pour protéger les technologies militaires, elle n'a pas fait la même chose pour le réseau national qui reste vulnérable, ainsi que les infrastructures critiques de maintien de la vie qui se fonde sur lui.

Ce développement rend la grille du réseau électrique des États-Unis fortement vulnérable à un événement telle qu’une explosion solaire massive, ou une attaque humaine avec une explosion nucléaire à haute altitude.

Le département des États-Unis de la sécurité de la patrie (Homeland) n'a pas encore inclus une attaque EMP, naturelle ou synthétique, en tant qu'élément de ses 15 scénarios nationaux de planification et application en cas d'événement catastrophique.

Cette omission laisse les communautés à travers les États-Unis particulièrement vulnérables, puisque les premiers répondeurs de secours locaux et la police regardent le CSAD pour une telle direction. En conséquence, l'État et les communautés locales à travers les États-Unis sont susceptibles de n'être pas préparés pour un événement EMP.

F. Michael Maloof, pigiste supérieur pour WND/G2Bulletin, est un ancien analyste de politique de sécurité au bureau du secrétaire de la Défense. Il peut être contacté chez Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Source(s) : Wnd.com via Maître Confucius

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : Chalouette

Si vous appréciez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité (vote comptabilisé toutes les 24h, donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow La Chine bat les États-Unis pour mettre un coup d’accélérateur à la guerre EMP