Les sujets du test du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca atteints de sclérose en plaques et de troubles rares de la moelle épinière (Truepundit.com)

Vu que la presse a été assez évasive, voici pourquoi AstraZeneca a stoppé ses essais. Ces gens se prennent pour Dieu et après on constate les dégâts, encore des gens qui ont choisi d'être cobaye par nécessité, et non pas par choix.

Update 12.09.2020 : Coronavirus : AstraZeneca reprend ses tests pour un vaccin au Royaume-Uni (20 Minutes.fr)

Le participant qui a déclenché l'arrêt mondial des essais de la phase 3 du vaccin Covid-19 d'AstraZeneca était une femme du Royaume-Uni qui présentait des symptômes neurologiques correspondant à un trouble inflammatoire spinal rare, mais grave, appelé myélite transverse, a déclaré le directeur général du fabricant de médicaments, Pascal Soriot, lors d'une conférence téléphonique privée avec des investisseurs mercredi matin.

Le diagnostic de cette femme n'a pas encore été confirmé, mais son état s'améliore et elle sortira probablement de l'hôpital dès mercredi, a déclaré M. Soriot.

Le conseil chargé de superviser les données et les éléments de sécurité des essais cliniques d'AstraZeneca a confirmé que la participante avait reçu le vaccin Covid-19 de la société et non un placebo, a déclaré Mme Soriot lors de la conférence téléphonique, qui a été mise en place par la banque d'investissement J.P. Morgan.

M. Soriot a également confirmé que l'essai clinique avait été interrompu une fois en juillet après qu'un participant ait présenté des symptômes neurologiques. Après un examen plus approfondi, ce participant a été diagnostiqué avec une sclérose en plaques. Soriot a affirmé que cela n'était pas lié au traitement du test du vaccin Covid-19.

Jusqu'à présent, les déclarations publiques d'AstraZeneca sur l'arrêt de l'essai clinique ont été peu détaillées. Par exemple, la société n'a pas confirmé publiquement que c'est la deuxième fois que ses essais sont interrompus pour enquêter sur des problèmes de santé chez les participants. POUR EN SAVOIR PLUS :

Écoutez le podcast de Thomas Paine ci-dessous --

Source : Truepundit.com

Informations complémentaires :