1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Vous vous rappellez du CICE ? Ce dispositif inclus dans le pacte de responsabilité. On vous avait prévenu à l'époque que cela ne créerait pas d'emploi, d'ailleurs ils l'avouaient eux-mêmes (vidéo ci-dessous).

Coût net pour les citoyens : 33.000.000.000 (33 milliards) d'€uros... Quel résultat ? Rien, nada, du vent, c'est allé directement dans la poche des actionnaires, qui ont planqué tout cela dans des paradis fiscaux... = ZERO retombée dans l'économie.

Alors, comme le HOLD-UP n'était pas assez conséquent, et que le Medef a un gros appétit..., ils vont baisser les taxes sur les entreprises de 11 milliards... A votre avis, comment l'État va-t-il remplacer tout ce manque à gagner (44 milliards) ??? Hum ! ... Vous n'avez pas une petite idée ?

L'Amourfou

Selon un document annexé au projet de loi de finances 2018, le nombre de niches fiscales va passer de 451 à 457.

Selon un document annexé au  projet de loi de finances 2018 , repéré par le magazine  Capital , les niches fiscales vont coûter à l'État près de 100 milliards d'euros (99,8 milliards d'euros précisément), soit une hausse de 7,3 % par rapport au budget précédent.

Le nombre de ces exonérations et crédits d'impôt (à la fois en faveur des entreprises et des particuliers) va parallèlement augmenter, passant de 451 en 2017 à 457 dans le budget 2018.

Parmi les niches créées, figurent par exemple la réduction d'impôt au titre de certains dons et l'exonération partielle des sommes déposées sur un compte d'investissement forestier.

Montée en puissance du CICE

Certaines de ces niches fiscales sont particulièrement coûteuses. C'est le cas du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) accordé aux entreprises depuis 2013 (21 milliards d'euros en 2018, soit une hausse de 4,5 milliards par rapport à 2017), du crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile (+1,1 milliard) ouvert depuis cette année aux retraités et du crédit d'impôt recherche (CIR) (+700 millions d'euros).

Au total, les dix premières niches fiscales représentent 50,4 milliards d'euros de recettes en moins (41,3 milliards en 2007).

Pour mémoire, la loi de programmation des finances publiques 2014-2019 prévoyait un plafonnement des niches fiscales, à 81,8 milliards d'euros en 2016 et à 86 milliards en 2017.

 

Source : Les Echos.fr

Informations complémentaires :

CICE 06 10 2017

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Impôts : les niches fiscales vont coûter 100 milliards d’euros en 2018, un record