(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Comme on l’a vu avec ce 2e opus de Zenith 2016, républicains et démocrates sont sous la coupe des mondialistes. Comme en France, ce jeu politique n’est qu’une divine comédie. La fameuse assurance santé Obamacare (sur laquelle ils bloquent) semble être une belle tromperie... (enfin, j'habite pas là-bas, hein !...)

Et gage qu’avec la dette globale qu’ils ont déjà, ce n’est pas ça qui va les arrêter. C’est pour cela que je n’en ai pas parlé avant, je pense que c’est juste une question de temps, pour faire croire à un semblant de démocratie et faire vibrer les foules… (qui, du reste, ne se posent même pas la question de la valeur actuelle d’un dollar ; )

Pour le reste du contexte écoutez ou ré-écoutez donc la dernière intervention d'Olivier Delamarche (vidéo en informations complémentaires).

Washington DC

Avec l’échec du vote sur le budget 2014 par le Congrès américain, les agences fédérales ont du fermer leurs portes ce mardi matin, et ce pour une durée indéterminée.

Plus de 800.000 fonctionnaires fédéraux jugés non essentiels, sur un total de plus de deux millions, se retrouvent en congés forcés sans soldes à partir de ce 1er octobre 2013, sans garantie de paie rétroactive.

Les effectifs des administrations se retrouveront réduits au minimum vital, certaines agences se retrouvant avec à peine 5% de leurs effectifs, les parcs et les musées nationaux resteront fermés. Les fonctions régaliennes de l’Etat fédéral – justice, sécurité, FBI, opérations militaires extérieures – sont exemptées.

Cette situation durera jusqu’au vote d’une nouvelle loi de finances par le Congrès, ce qui pourrait prendre des jours, voire des semaines.

La bataille parlementaire était intense lundi entre le Sénat, à majorité démocrate, et la Chambre des représentants, dominée par les républicains, sur le projet de loi de finances. Lundi soir, pour la deuxième fois de la journée, les 54 sénateurs démocrates ont rejeté, sans surprise, le texte adopté peu avant par la Chambre qui prévoyait de reporter l’entrée en vigueur de la loi sur la santé "Obamacare".

 

Sources : Le Monde / Le Journal du Siècle

Informations complémentaires :

Etc, Etc,...