1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Je ferais une réflexion sur le sujet plus tard car, à mon avis, la vraie question est comment les USA vont-ils conserver l'hégémonie monétaire après le crash du dollar ? Si l'on crée une nouvelle monnaie mondiale assise sur l'or, la Chine, ou l'Inde, ou la Russie contrôleront le nouveau système monétaire, donc il y a forcément une bidouille quelque part que l'on ignore. En attendant la poursuite de ma réflexion, je vous laisse cogiter sur ce bon papier d'Info Wars qui cadre bien les enjeux et questions à venir prochainement.

Maître Confucius

Dollar Spartou 28 04 2015

Historiquement, lorsque la dette d'un pays dépasse sa capacité à rembourser, même l'intérêt, on peut supposer que sa monnaie va s'effondrer. 

En général, les gouvernements aggravent la situation en imprimant de grandes quantités de billets de banque dans un effort pour inflater le problème ou du moins le reporter.

Plus le niveau de la dette augmente, plus le niveau d'inflation doit être élevé pour le contrer. Plus l'inflation est grande, plus le danger de l'hyperinflation l'est aussi. Aucun gouvernement n'a jamais été en mesure de contrôler l'hyperinflation. Si elle se produit, elle arrive rapidement, et se termine toujours  par un accident.

Bien qu'il y ait des observateurs (moi compris) qui discutent souvent d'un accident de la monnaie de réserve, cela signifierait pour le monde qu'il y a peu ou pas de discussion sur la façon dont cela aurait un impact sur le niveau de vie des gens, et peut-être que la discussion devrait commencer par là.

Lorsque les devises se crashent, l'Etat tente souvent de créer une nouvelle monnaie. Parfois, elle est acceptée, parfois non. Généralement, les gens du pays (et ces échanges dans le pays) se déplacent immédiatement vers "la meilleure monnaie". En 2009, lorsque le dollar zimbabwéen s'est écrasé, plusieurs monnaies ont été utilisées, mais le dollar américain était le grand favori, car il était la monnaie de réserve mondiale et donc la monnaie la plus "sûre".

Sans surprise, le gouvernement zimbabwéen a combattu l'utilisation du dollar, car ils voulaient conserver le contrôle de l'économie et du peuple. Les gens ont donc été pénalisés pour l'utilisation du dollar américain et d'autres devises.

Et c'est ce que la plupart des gouvernements font, mais voici où cette idée est vouée à l'échec : d'abord, la monnaie "marché noir" est tellement souhaitée par les citoyens maintenant blasés, qu'ils font tout ce qu'ils peuvent pour éviter la nouvelle monnaie officielle. Bientôt, la plupart des transactions, bien qu'illégales, sont entreprises dans la monnaie sur le marché noir. Deuxièmement, puisque personne ne veut vraiment de la nouvelle monnaie, même les dirigeants politiques vont utiliser la monnaie sur le marché noir.

En fin de compte, la monnaie sur le marché noir est légalisée (puisque c'est la seule solution vraiment pratique), et elle devient souvent la monnaie non officielle, si ce n'est en fait celle officielle.

 

Tout d'abord, l'Euro crash

Il est sûr de dire que l'Union européenne, les Etats-Unis, et quelques autres Etats sont en voie d'accident monétaire, et selon toute vraisemblance, l'euro ira avant le dollar. Alors, à moins que l'UE ait déjà préétabli un nouvel euro, le dollar américain pourrait bien être choisi comme une solution immédiate au problème que le dollar américain soit actuellement reconnu et commercialisé dans toute l'Europe. Par conséquent, un transfert relativement indolore pourrait être fait.

 

Ensuite, le Dollar crash

Cependant, le dollar, qui est actuellement loué comme étant une monnaie saine, est vraiment futile par rapport à l'euro (et moins sur quelques autres devises). Une fois son frère moins stable, l'euro va s'effondrer et le dollar sera exposé.

Comme le dollar américain est une monnaie fiduciaire et est dans les cordes des États-Unis (et tout autre pays qui utilise le dollar comme devise principale, le moment venu) connaîtra l'urgence de la colère de la rue qui sera sans précédent.

La grande question qui n'est généralement pas discutée est : Le jour après le crash (et par la suite), quelle sera la monnaie utilisée pour acheter à l'épicerie, de l'essence, un repas dans un restaurant ? Certes, le besoin sera immédiat et sera au niveau national dans chaque pays touché, affectant tout le monde.

 

Et alors ...

 

J'ai discuté un certain temps sur le fait que les États-Unis seront prêts à l'avance avec une nouvelle monnaie électronique. Cela servirait trois objectifs :

 

  1. Il permettra au gouvernement américain de blâmer les monnaies de papier de l'accident, afin de détourner le public de reconnaître que la culpabilité du gouvernement.
  2. Il permettra au gouvernement américain de créer un système de change qui interdit la tenue de la monnaie négociable par la population, est-ce qu'une carte de débit serait créée par les banques à travers laquelle toutes les transactions doivent passer, en assurant que toutes les transactions sont traitées par (et donc sous le contrôle de) une banque.
  3. Il permettra au gouvernement américain d'avoir une connaissance de chaque sou gagné et dépensé par toute personne ou organisation, permettant directement le paiement de l'impôt sur le revenu.

 

Si les États-Unis devaient instituer un tel système, les citoyens américains deviendront alors les personnes les plus contrôlées économiquement dans le monde, du jour au lendemain.

Il est probable qu'un système de marché noir serait spontanément créé par des citoyens des États-Unis, afin de contourner le nouveau système du gouvernement. Une partie des échanges quotidiens se produirait sous la table. Il serait sans aucun doute être illégal, et nous ne pouvons que spéculer sur la façon dont il deviendrait répandu : 10% de toutes les transactions ? 30% ? Je vous laisse deviner. Certes, le gouvernement va sévir, et les pénalités pourraient devenir graves.

Ailleurs dans le monde, il y aurait une plus grande liberté, mais quelles seraient leurs monnaies ? Il y a beaucoup de pays qui utilisent actuellement le dollar américain comme une de leurs monnaies officielles. Après un crash, plus la dépendance au dollar américain est forte, plus la perte économique est forte, bien que, dans la plupart des pays, le gouvernement soit susceptible d'être moins efficace que les Etats-Unis, qui travaillerait en faveur de l'individu.

Ces pays auraient également la possibilité de passer du dollar à une autre monnaie dominante. Avec l'euro et le dollar disparus, cette monnaie pourrait être le yuan chinois. La difficulté actuellement, est que le yuan ne soit pas d'usage courant dans la rue.

L'adoption d'une monnaie comme le yuan exigerait un passage soudain de la politique monétaire, avec des problèmes d'adaptation. Cependant, les développements récents entre les BRICS et d'autres indiquent que de nombreux pays voient déjà l'écriture sur le mur et se préparent pour l'utilisation du yuan comme suppléant.

 

Un retour à des métaux précieux comme devise ?

Une autre possibilité se déroule au Mexique d'aujourd'hui. Le Mexique remonétise l'argent. Une pièce d'once en argent pur Libertad fonctionnera en parallèle (et sera interchangeable avec) le peso de papier existant. Les banques vont valoriser la Libertad quotidienne, sur la base du prix de l'argent. Ainsi, le Mexique va créer un moyen légal pour ses citoyens à se protéger contre la dévaluation du peso, tout en créant une protection interne contre les crises monétaires dans d'autres pays.

Si le gouvernement mexicain reste cohérent dans son plan, il fera plus que simplement aider à stabiliser le Mexique économiquement ; il servira d'exemple aux autres pays lorsque les Goliaths de l'euro et du dollar américain s'effondreront, il sera une alternative très saine.

En outre, plus les pays qui suivent cette politique, l'argent (et d'ailleurs l'or) pourraient devenir une monnaie internationale. Il importerait peu à un propriétaire de station-service dans le Canada, l'Australie ou le Chili si sa caisse a été remplie avec des pièces marquées, "le Mexique", ou s'ils disaient «Islande »,« Nouvelle-Zélande », ou« l'Afrique du Sud ». Après tout, une once d'argent est une once d'argent, quel que soit le pays d'émission.

Comme de grands observateurs, nous serions bien avisés de surveiller ce qui se passe avec la Libertad au Mexique et de regarder pour un rendement similaire aux métaux précieux dans d'autres juridictions. Comme ce développement progresse, nous pourrions envisager que, quelles que soient les juridictions qui soient les plus vigoureuse à exiger l'utilisation continue des monnaies de papier condamnées (ou, pire, le transfert en monnaies électroniques), nous pouvons choisir de stocker notre richesse, n'importe comment, grand ou petit, dans un territoire plus sûr. En outre, nous pouvons choisir de résider dans une juridiction où une crise de change sera moins susceptible de se produire ; de vivre sous un gouvernement qui ne cherche pas à contrôler et taxer notre transaction économique.

 

* * *

Source : Infowars.com

Traduction : ~ Maître Confucius  ~

Corrections : Chalouette

 

Si vous appréciez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à partager les articles via les outils en haut de page et à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité (vote comptabilisé toutes les 24h donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Que va-t-il se passer lorsque le dollar va s’écrouler ?