(Temps de lecture: 4 - 8 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, dimanche !, en fait mon jour préféré, ce matin, un beau soleil, et depuis quelque temps je rigole en voyant les 'vieux beaux' à casquette en cabriolet de luxe, et les 'jeunes beaux' qui ont tout le potentiel, mais en cabriolet 206 ; )))). La vie n'est certes pas toujours une partie de plaisir, mais des fois on a de franchement bons moments. Mes deux enfants on eu respectivement leur Bac Pro chaudronnerie, et BP boulangerie, et n'ayant aucun diplôme, je sais ce que ça vaut maintenant sur le marché, donc nous sommes contents.

Pourtant ce matin, retour à la réalité avec la dernière invention des technocrates de Bercy, vu le sort que réservent les Français à ces bandits manchots (dont certains sont gérés par des sociétés PRIVÉES !!!!), ils seront accueillis comme il se doit (BRAVO !)

Pour le reste, il n'est PAS question ici de prévention, mais de FLICAGE et (comme toujours, hélas) d'argent.... Ils utilisent TOUTES les ruses légales pour nous racketter et nous PIÉGER par TOUS les moyens (ils veulent même réduire la taille des panneaux signalant les radars fixes). Tout ceci pour payer les intérêts de la dette, une dette illégitime car nous avons été HACKÉ par la finance en 1974 (je ne me tairais JAMAIS) si on était souverain (comme avant 1974) (et accessoirement si on respectait les commandements de Dieu, Abraham SAVAIT que l'usure était MORTELLE, ce n'est pas pour rien qu'il l'avait INTERDITE!) on ne payerait PAS d'intérêt sur notre dette, et vue la conjoncture actuelle attendez-vous au pire....

Radar Freinage
/morane - stock.adobe.com

DROIT DE L’USAGER - Un nouveau radar expérimenté en Espagne depuis plusieurs semaines, dénommé radar «anti-freinage», pourrait-il être déployé un jour sur nos routes ?

Depuis 2003 et l’installation du premier radar automatique en France, les pouvoirs publics n’ont jamais manqué d’imagination pour traquer les infractions au Code de la route. En Espagne, depuis plusieurs semaines, les pouvoirs publics ont mis en place des radars visant à dépister les conducteurs qui freinent avant un radar fixe automatique. Ce dispositif va-t-il donner des idées à nos dirigeants toujours enclins à faire remplir le tiroir-caisse ?

Ce nouveau type de radar traque et verbalise les usagers de la route, non parce qu’ils roulent trop vite, mais parce qu’ils freinent à l’approche d’un radar automatique, empêchant ainsi le calcul de leur vitesse réelle.

Installés juste avant les radars fixes, ces radars vont permettre de détecter les usagers de la route qui auront ou non freiné en amont des radars.

Ces radars «anti-freinage» permettront de verbaliser les conducteurs qui auront ainsi pu éviter de se flaire flasher.

À moins de calculer la vitesse de pré-passage devant le radar et d’en déduire une tentative d’infraction au Code de la route, ce qui n’est pas légalement possible à ce jour, ce dispositif paraît bien mal développé pour être déployé un jour en France.

À moins que l’on invente une nouvelle infraction au Code de la route (la tentative de contravention) .. ce qui ne surprendrait plus personne en la matière, le risque de voir de ce nouveau radar reste bien mince.

 

Source : Lefigaro.fr

 

Informations complémentaires :