(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

J’aurais bien voulu vous passer l’article du Figaro sur la réforme des retraites en Grèce, issu de la Revue de presse du jour, malheureusement il est payant… : (

Pour le reste, n'oubliez pas que la Grèce est le laboratoire de la Troïka, elle préfigure ce qui nous arrivera dans quelques années si nous ne réagissons pas ... (Informations complémentaires)

Bonne soirée,

f.

Grece Chomeur 11 01 2015
© Aris Messinis / Afp

Seuls 10% des chômeurs grecs reçoivent une indemnité mensuelle de €360. Selon Maria Karamesini, de l'Agence Grecque pour l'Emploi, il y a actuellement 1.050.000 chômeurs enregistrés, et seuls 10% d'entre eux, soit 100.000 personnes, touchent cette aide misérable. (Ce million de personnes ne correspond qu'aux employés ayant perdu leur emploi; les travailleurs indépendants qui ont cessé leur activité, faute de travail, ne sont pas inclus dans ce chiffre, ce qui implique que le nombre de Grecs sans emploi est bien plus important).

L'indemnité de chômage est versée pendant une année au maximum, sur toute la vie active d'une personne, et indépendamment du fait qu'elle ait travaillé 10 ou 30 ans. 

"Seules, 845.000 personnes sur le million inscrit cherchent du travail", a indiqué Karamesini. Elle annonce un programme d'emplois subventionnés pour 36.000 chômeurs. L'état subsventionnerait à moitié 10.000 postes pour des chômeurs de 50 ans et plus, durant 18 à 30 mois. En outre, des postes de courte durée pour les chômeurs de 18-29 ans ont été créés.

Ces emplois de courte durée subventionnés par l'UE sont payés environ €500 mensuels et ils conviennent surtout aux jeunes vivant chez leurs parents. Pour tous les autres, ils ne permettront pas de résoudre leurs problèmes.

Selon Karamesini, le nombre de chômeurs est passé de 1,3 à 1,05 million en un an, mais on ne sait pas s'il faut attribuer cette réduction à des créations d'emploi, à l'émigration, l'entrée en pension ou le décès des intéressés. Il semble que les plus de 50 ans soient condamnés à ne plus retrouver de travail.

Source(s) : Express.be via notre contributeur anonyme

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Grèce, année zéro