5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Un arrangement entre l'État et les sociétés gestionnaires prévoirait une hausse de prix des péages jusqu'en 2023, selon France 2.

Peages 12 09 2017
Photo d'illustration Julio Pelaez

Les prix des péages à la hausse, et ce jusqu'en 2023. Ce serait le contenu d'un accord scellé entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes en 2015. Un accord resté secret mais dont France 2 aurait obtenu la consultation, à en croire les révélations de son émission L'Œil du 20h du lundi 11 septembre.

L'affaire remonte à 2015. Le ministre de l'Economie de l'époque, un certain Emmanuel Macron, et Ségolène Royal, en charge de l'Ecologie, décident d'un gel des tarifs autoroutiers. Une décision immédiatement contestée en justice par les sociétés gestionnaires. Un accord de sortie de crise est finalement trouvé mais son contenu n'est pas rendu public.

500 millions de surcoût ?

C'est ce document, dont la publication est suspendue à une procédure devant le Conseil d'Etat, que la chaîne du service public s'est procuré. On y apprend que les sociétés d'autoroutes s'engagent à financer 3,2 milliards de travaux sur dix ans et obtiennent en retour la stabilité fiscale et une clause pour allonger la durée des concessions.

Mais, surtout, pour compenser le gel des tarifs de 2015, les entreprises privées obtiennent "des hausses de tarifs additionnelles chaque année de 2019 à 2023". Selon l'Arafer, autorité indépendante de contrôle, il ne s'agirait pas juste d'un "rattrapage" mais d'un surcoût de 500 millions d'euros pour les automobilistes. Un chiffre que les compagnies réfutent.

 

Source : Lalsace.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Péages en hausse : un accord secret entre État et sociétés d'autoroute ?