1 1 1 1 1 Rating 4.88 (8 Votes)

Leur but est de pervertir l'Adn de la création du Père, mais bon, ça c'est une autre histoire. Mais ils feraient bien de se méfier, la dernière fois que la Terre a vu ce genre d'hybride, on s'est mangé un déluge ; )

Enfin, dans notre cas cela serait plutôt un déluge de fausse monnaie !!!! ahahaha ; )

Sur ce bonne soirée,

à demain, si on est encore là ; )))

f.

Embryon 31 07 2019

Par John Vibes / Truth Theory

Les scientifiques japonais pourraient être en train de créer les premiers embryons hybrides humains et animaux. Les scientifiques envisagent d'amener l'embryon à terme, ce qui, en théorie, aboutirait à un hybride humain-animal vivant.

Selon Nature, le ministère des Sciences du Japon a approuvé une demande d'un groupe de chercheurs qui veulent faire pousser des pancréas humains à l'intérieur des rongeurs. Les scientifiques ont agi rapidement, obtenant la première approbation pour l'expérimentation humaine-animale depuis que le gouvernement a abrogé l'interdiction de cette pratique au début de l'année.

Hiromitsu Nakauchi, le chercheur principal de l'étude, a déclaré au journal japonais Asahi Shimbun que son équipe se préparait à cette expérience depuis 10 ans.

"Enfin, nous sommes en mesure d'entamer des études sérieuses dans ce domaine après 10 ans de préparation ", a déclaré M. Nakauchi.

Embryo 1514192 960 720
Photo : Pixabay

Les expériences antérieures sur des embryons hybrides humains et animaux n'ont pas pu être menées à terme et ont été exterminées avant la naissance.

Nakauchi a expliqué qu'ils tentent de créer génétiquement des animaux qui ne produisent pas un organe spécifique pendant leur développement, mais qu'ils feront de sorte que l'animal produise un organe humain à sa place. Dans ce cas, l'organe qu'ils expérimentent est le pancréas.

"Nous essayons de cibler la production d'organes, de sorte que les cellules ne vont qu'au pancréas ", dit-il.

Selon Nature, "La stratégie que lui et d'autres scientifiques explorent consiste à créer un embryon animal dépourvu du gène nécessaire à la production d'un certain organe, comme le pancréas, puis à injecter des cellules souches pluripotentes humaines (iPS) dans l'embryon animal. Les cellules iPS sont celles qui ont été reprogrammées à un état embryonnaire et peuvent donner naissance à presque tous types cellulaires. Au fur et à mesure que l'animal se développe, il utilise les cellules iPS humaines pour fabriquer l'organe, qu'il ne peut pas fabriquer avec ses propres cellules."

De nombreuses préoccupations d'ordre éthique ont été soulevées au sujet de ces expériences, car de nombreuses personnes ont souligné qu'il pourrait être cruel et inhumain de créer et d'élever une telle créature dans le but précis de prélever des organes.

En 2017, l'éthicienne médicale Carolyn Neuhaus a déclaré à Gizmodo que des débats scientifiques minutieux devraient avoir lieu avant que ce type de technologie n'arrive sur le marché classique.

"Je ne pense pas qu'elles seraient pires moralement par rapport à la façon dont nous élevons les porcs pour la viande, mais mon intuition est que la façon d'élever les porcs pour prélever des organes exigerait un changement dans la façon dont les porcs sont élevés [pour la recherche] ", a dit Neuhaus.

CRÉDIT D'IMAGE : Unlim3d

 

Source : Truththeory.com

 

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Des scientifiques japonais pousseront des embryons hybrides mi-humains / mi-animaux à terme dans le cadre d'une première expérience mondiale (Truththeory)