(Temps de lecture: 5 - 9 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 4.43 (7 Votes)

Je vous l'ai déjà dit, la prise de recul, et donc la prise de conscience de tout ce petit 'théâtre' peut être douloureuse et demander du temps, mais précisément le temps c'est ce que nous n'avons plus.

Rappel utile ; ) 30.01.2022 : CDL123 - Problème - Réaction - Solution (TENIR XIX)

Amitiés,

f.

Lie

Par Caitlin Johnstone

La propagande ne consiste pas seulement à fabriquer du consentement pour des guerres et des mesures gouvernementales ridicules que nous n'accepterions jamais en temps normal. C'est ce à quoi la plupart des gens pensent lorsqu'ils entendent ce mot, mais il y a beaucoup, beaucoup plus que cela.

La part du lion de la propagande ne sert pas à nous convaincre d'accepter les nouveaux programmes des puissants, mais à nous maintenir dans le monde de rêve du statu quo qui permet aux puissants d'avoir le pouvoir en premier lieu. Elle contribue à normaliser les systèmes de statu quo et à nous former pour que nous nous y insérions comme les petits rouages d'une machine bien huilée.

Et ce n'est même pas une grande conspiration monolithique dans la plupart des cas. Les entreprises géantes qui nous endoctrinent avec leurs publicités, leurs films et émissions hollywoodiens, leurs applications, leurs sites web et leurs médias d'information sont toutes naturellement incitées à nous pousser toujours plus loin dans l'illusion par le fait qu'elles bénéficient des systèmes de statu quo qui les ont élevées au rang de richesse.

Ainsi, jour après jour, on nous présente des médias qui nous apprennent ce qu'il faut valoriser, où placer notre intérêt et notre attention, à quoi ressemble le succès, et comment un humain normal se comporte sur cette planète. Et cela s'aligne toujours parfaitement sur les intérêts des riches et des puissants.

Ils ne nous apprennent pas seulement ce qu'il faut croire. Ils nous apprennent qui nous sommes. Ils nous donnent les cadres sur lesquels nous fondons nos ambitions et évaluons notre succès, et nous construisons des identités psychologiques à partir de ces constructions. Je suis un homme d'affaires. Je suis au chômage. Ma vie consiste à faire de l'argent. Ma vie consiste à décevoir les gens. Je suis un succès. Je suis un échec. Ils inventent le test de notre adéquation, et ils inventent le système par lequel nous sommes notés sur ce test.

Ces constructions artificielles occupent de si vastes portions de notre psychologie personnelle que les gens vivent toute leur vie en étant complètement asservis à elles, en en faisant leur unique centre d'intérêt. Cet asservissement est si répandu que les gens vont souvent jusqu'à s'ôter la vie en fonction de ce que ces constructions inventées leur disent sur qui ils sont et ce qu'ils valent.

Et tout cela n'est qu'un mensonge. Un monde de rêve, fait entièrement de narration, construit par les puissants pour le bénéfice des puissants. Des choses aussi intimes que les pensées dans nos têtes et le mouvement de notre intérêt et de notre attention sont contrôlées et dominées d'une main de fer, tout cela au profit de stupides jeux inventés sur de l'argent imaginaire et une autorité fictive.

Ainsi, la plupart d'entre nous traversent la vie en somnambules, poursuivant des objectifs fictifs et fuyant des démons artificiellement construits. Trop préoccupés par l'illusion pour lever les yeux et remarquer la majesté tonitruante de la vie telle qu'elle est vraiment, et généralement trop confus pour la percevoir vraiment, même dans les rares occasions où nous sortons un instant de la transe pour faire un effort.

Se détacher de ce monde de rêve n'est pas facile. Il faut du temps. Il faut travailler. Il faut une curiosité profonde et soutenue pour savoir ce qui se passe réellement sous tous les bavardages mentaux embrouillés, pour savoir ce qu'est vraiment la vie sous toutes les histoires qu'on nous a racontées sur ce qu'est la vie, pour savoir qui nous sommes vraiment sous toutes les histoires qu'on nous a racontées sur qui nous sommes.

La différence entre ce que l'on nous a raconté et ce que nous découvrons au cours de cette enquête est la différence entre le rêve et la vie éveillée. Le monde réel est aussi différent du récit du statu quo sur le monde qu'il l'est de toute autre œuvre de fiction. Les deux choses ne pourraient vraiment pas être plus différentes.

Et la bonne nouvelle est que, de la même manière que votre vision erronée de vous-même et de votre monde a façonné votre expression humaine au service des puissants, l'élimination de ce brouillard mental façonne votre expression humaine en quelque chose d'entièrement différent. Quelque chose d'ancré dans la réalité. Quelque chose d'authentique. Quelque chose de primitif. Quelque chose qui existe non pas au profit d'un empire oligarchique sans visage, mais pour la même raison que l'herbe pousse et que les galaxies tournent dans le cosmos.

Et c'est à cela que ressemble l'humanité de l'autre côté de cette phase de transition maladroite que notre espèce traverse à ce stade adolescent de son développement. Libérée de l'illusion. En harmonie avec le réel. Asservie à personne. Avancer les yeux clairs dans le mystère de ce qui est à venir.

Mon travail est entièrement financé par les lecteurs, alors si vous avez apprécié ce texte, pensez à le partager, à me suivre sur Facebook, Twitter, Soundcloud ou YouTube, ou à verser de l'argent dans mon pot à pourboires sur Ko-fi, Patreon ou Paypal. Si vous voulez en lire plus, vous pouvez acheter mes livres. La meilleure façon d'être sûr de voir ce que je publie est de s'inscrire à la liste de diffusion sur mon site web ou sur Substack, ce qui vous permettra d'être averti par courriel de tout ce que je publie. Tout le monde, à l'exception des plates-formes racistes, a la permission de republier, d'utiliser ou de traduire n'importe quelle partie de cet ouvrage (ou de tout ce que j'ai écrit) de la manière qu'il souhaite, et ce gratuitement. Pour plus d'informations sur qui je suis, où je me situe, et ce que j'essaie de faire avec cette plateforme, cliquez ici.

 

Source :Activist Post via  Medium et ZeroHedge

 

Informations complémentaires :