5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (8 Votes)

L'Europe (en conformité avec la NOUVELLE norme internationale, suite à la Catastrophe de Fukushima) a AUSSI relevé le seuil des rayonnements admissibles de 1 mSv par an à 20 mSv par an (ils n'ont pas EU LE CHOIX), déclarant qu'il est sûr de vivre avec un tel taux de radiation. Aussi, rappelez-vous que le seuil de 20 mSv par an est le seuil de rayonnement international pour les travailleurs du nucléaire à l'intérieur des centrales nucléaires, et normalement pas pour le public.

Et avec l'arrivée du Malware Triton est-on à la veille d'un nouvel Cyber Apocalypse comme à Fukushima ??? Posez-vous les bonnes questions... Qui était derrière Stuxnet ? Et qui est derrière Triton... ? Pourquoi les commandes de la centrale de Fukushima ont-elles cessées de répondre subitement ?

Le 11 mars 2019

Chaque année depuis l'année 2011, à cette période de l'année où survient l'anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima, je me sens en colère, fatigué et déprimé.

D'abord pour le manque de volonté d'apprendre et de changer. Combien de catastrophes nucléaires se sont déjà produites et combien d'autres devront se produire pour que les gens apprennent enfin et apportent des changements vitaux.

Aussi parce que lorsqu'une catastrophe se produit, c'est soudainement une nouvelle chaude, tout le monde s'excite, se réjouit de son sensationnalisme, certains l'exploitent même en le transformant en porno de peur. Puis, avec le temps, quand il ne s'agit plus de nouvelles chaudes, mais d'une vieille nouvelle froide, les gens l'oublient un peu. Ils ne s'en souviennent qu'au moment de son anniversaire. Mais pour les gens sur place, à Fukushima, chaque jour c'est l'anniversaire de Fukushima, ils doivent vivre avec.

Un de mes amis antinucléaires américains qui parlait récemment du prochain anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima a employé le mot "survenu", "survenu" au passé. J'ai immédiatement réagi, l'anglais n'est pas ma langue maternelle, mais je lui ai fait remarquer qu'il était mal d'utiliser le verbe se produire dans son passé, qu'il serait plus correct d'utiliser les mots "commencé", car la catastrophe nucléaire de Fukushima a commencé le 11 mars 2011, et depuis lors est toujours en cours non résolu.

La catastrophe nucléaire de Fukushima après 8 ans est peut-être une nouvelle froide, mais ses 3 réacteurs sont encore chauds et le seront encore pendant des décennies et encore plus, pendant très longtemps, car la technologie pour arrêter la fusion d'un corium en fusion n'existe pas, n'a pas encore été inventée. Même ces robots spécialement conçus et coûteux ne peuvent pas le manipuler, car ils sont rapidement frits après quelques heures ou quelques jours.

C'est le contraire, bien sûr, de la propagande faite par tous les médias, orchestrée par Tepco, le gouvernement japonais et le lobby nucléaire, qui prétend que la situation est maintenant sous contrôle, que des solutions sont en cours d'élaboration pour démanteler progressivement l'ensemble. Tout cela fait partie d'une campagne massive de désinformation qui minimise la situation réelle dans l'esprit du grand public.

Ce qui me met également en colère, c'est que la plupart de l'année, les médias ne couvrent plus vraiment la catastrophe de Fukushima, mais au moment de l'anniversaire de la catastrophe de Fukushima, ils sont soudainement dans une frénésie, chacun pour publier un article à ce sujet, ces articles répétant encore et encore le même baratin répandu par Tepco depuis des années. Un baratin bien huilé orchestré par Dentsu, la société de relations publiques de Tepco, et ETHOS, l'organisation de relations publiques du lobby nucléaire, travaillant ensemble pour minimiser la situation de la catastrophe dans l'esprit du grand public, et pour apaiser les craintes de la population victime sur place afin qu'elle reste et vive avec le rayonnement dans les zones touchées. Pas de contrôle des dommages de l'effondrement, mais un contrôle efficace des dommages de l'esprit du public.

Non, la catastrophe nucléaire de Fukushima n'est pas terminée, elle est toujours en cours. Les habitants de Fukushima doivent vivre avec les radiations qui affectent leur vie quotidienne, les microparticules radioactives dangereuses présentes partout, la contamination de leurs produits, de l'eau, de l'air et du milieu de vie. En ordonnant l'état d'urgence en 2011, le gouvernement a relevé le seuil de rayonnement de la norme internationale de 1 mSv par an à 20 mSv par an pour Fukushima, déclarant qu'il est sûr de vivre avec. Rappelez-vous que le seuil de 20 mSv par an est le seuil de rayonnement international pour les travailleurs du nucléaire à l'intérieur des centrales nucléaires, et non pour le public. Les travailleurs du nucléaire au cours de leur travail sont autorisés à être exposés jusqu'à 20 mSV dans une période de cinq ans de travail. Nous avons maintenant dans la préfecture de Fukushima une population de près de 2 millions de personnes, dont des enfants et des nourrissons, qui vivent en territoire contaminé au niveau de radiation destiné aux seuls travailleurs du nucléaire.

Si les médias ne manquent jamais de parler du démantèlement des réacteurs de Fukushima Daiichi et de la décontamination de la préfecture de Fukushima, ils omettent toujours de mentionner que ces trois réacteurs, par leur fusion non arrêtée, rejettent encore constamment des gaz chargés de radionucléides dans l'air, dans l'environnement, distribués par les vents locaux et même lointains.

Pourquoi aucun de ces médias ne mentionne-t-il jamais les plus de 20 incinérateurs qui fonctionnent dans la préfecture de Fukushima ? Ces incinérateurs incinèrent les débris radioactifs accumulés lors de la décontamination des terres au cours des dernières années, dans le but de réduire les 16 millions de tonnes de débris radioactifs dispersés dans la préfecture de Fukushima, généralement recouverts d'une bâche verte pour les faire ressembler à des rizières nouvelles de lointain. Ces incinérateurs qui redistribuent aussi des particules radioactives dans l'air, dans l'environnement.

Lorsqu'il s'agit de la Shoah pendant la Seconde Guerre mondiale, il y a le devoir de mémoire, d'en informer les générations futures, de ne pas oublier et d'empêcher que cela ne se reproduise jamais.

Quand il s'agit de catastrophes nucléaires, où est le devoir de mémoire ? Je crois qu'il ne suffit pas de célébrer un anniversaire une fois par an. Surtout quand il s'agit d'un désastre toujours en cours non résolu. Combien d'autres catastrophes nucléaires de ce genre nous faudra-t-il pour forcer enfin nos politiciens élus à mettre un terme à la folie nucléaire ?

Liens vers divers articles du 1er mars au 11 mars 2019, les meilleurs portant *** trois étoiles sont à lire absolument :

1

***Baume Atomique 1re partie : Le Premier ministre Abe utilise les Jeux olympiques de Tokyo comme remède contre l'effondrement nucléaire de Fukushima Daiichi à l'aide d'huile de serpent

https://www.fairewinds.org/demystify/atomic-balm-part-1-prime-minister-abe-uses-the-tokyo-olympics-as-snake-oil-cure-for-the-fukushima-daiichi-nuclear-meltdowns

***La catastrophe nucléaire de Fukushima et les Jeux Olympiques de Tokyo

https://apjjf.org/2019/05/Koide-Field.html

Des écoles ont été réaménagées à Fukushima, mais le taux d'inscription reste lamentable

http://www.asahi.com/ajw/articles/AJ201903010026.html

5

La plupart des maires des zones sinistrées de Fukushima demandent instamment la révision des lignes directrices en matière d'indemnisation : enquête

https://mainichi.jp/english/articles/20190305/p2a/00m/0na/010000c?fbclid=IwAR25inQCnDNCIHVVmkKWhDsnhat61eAtK3ood5Wv49B0gGzXhStcrPuyNlU

Les cicatrices sont là, mais les habitants de Fukushima essaient de ramasser des morceaux.

http://www.asahi.com/ajw/articles/AJ201903050058.html

Le mur de glace de Fukushima empêche le rayonnement de se propager dans le monde entier.

https://www.cnet.com/news/fukushima-ice-wall-prevents-leaking-of-radioactive-water/

Le juge Tosses Fukushima Radiation Class Action

https://www.courthousenews.com/judge-tosses-fukushima-radiation-class-action/?fbclid=IwAR0k8neznA_akauYaIehDHQAEDj4yC5GrWRXFNahu_HvIw31d-NGgWBBBQWYY

2019 Rapport annuel sur le désastre de Fukushima (technique, malheureusement basé uniquement sur les rapports publiés par Tepco, et nous savons tous à quel point Tepco est fiable avec les faits et les chiffres, Tepco en 8 ans n'ont jamais été honnêtes ni staighforwading avec les faits, mentant toujours par les dents).

http://www.fukuleaks.org/web/?p=17013&fbclid=IwAR3Kz4aJ1VANMOYnFbDMga7Bg3fa99P5MD02z1OcH7uBWPnv7vqdJcwlmJs

6

L'étape japonaise du relais de la flamme olympique des Jeux de 2020 débutera au J-Village à Fukushima.

https://www.japantimes.co.jp/sports/2019/03/06/olympics/summer-olympics/japan-leg-2020-olympics-torch-relay-start-j-village-fukushima/?fbclid=IwAR20imGAPigLO8KOHHtstenaNMsQdkwG2xcVjYddiE0YqD7FmLBLP6KcP9Q#.XH8hxoplChA

7

Les évacués nucléaires devront faire face à des situations de logement plus difficiles à partir d'avril

https://mainichi.jp/english/articles/20190307/p2g/00m/0dm/086000c?fbclid=IwAR0TOwS_fiFBdMrH5yeRSyK1V-k53ig38E5u8ZvnQISB9Vip034FJJSNyT4

Huit ans après la triple fusion, les problèmes d'eau de la Fukushima No. 1 s'estompent lentement.

https://www.japantimes.co.jp/news/2019/03/07/national/eight-years-triple-meltdown-fukushima-no-1s-water-woes-slow-recede/

8 ans plus tard : Revenus à l'automne dans les villes de Fukushima après le déclassement de l'usine

https://www.nippon.com/en/news/yjj2019030600483/8-years-on-revenue-to-fall-at-fukushima-towns-after-plant-decommissioning.html

12,5% des citadins japonais hésitent encore à acheter de la nourriture à Fukushima, ville frappée par la catastrophe nucléaire.

https://www.japantimes.co.jp/news/2019/03/07/national/12-5-japanese-city-dwellers-still-hesitant-buying-food-nuclear-disaster-hit-fukushima/

***Premières images de particules de débris de carburant provenant de Fukushima Daiichi.

http://bristol.ac.uk/news/2019/march/fukushima-particles.html

***Huit ans plus tard, Fukushima pose toujours des risques pour la santé des enfants

http://www.ipsnews.net/2019/03/eight-years-fukushima-still-poses-health-risks-children/

Des restes de sol contaminé près des maisons de Fukushima

https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/20190307_09/

***Fukushima à 8 h : Les accusations d'inconduite scientifique concernent une ville du Japon

http://www.beyondnuclear.org/radiation-health-whats-new/2019/3/7/fukushima-at-8-accusations-of-scientific-misconduct-concern.html

L'héritage de la catastrophe nucléaire de Fukushima : Un stigmate inéluctable

https://www.cnet.com/news/the-fukushima-nuclear-disasters-legacy-an-inescapable-stigma/

8

Des scientifiques britanniques et japonais étudient les particules radioactives de Fukushima

https://www.reuters.com/article/us-japan-disaster-radiation/uk-japan-scientists-study-radioactive-fukushima-particles-idUSKCN1QP1GF

23% des résidents sont retournés dans les anciennes zones à risque de Fukushima

https://mainichi.jp/english/articles/20190308/p2g/00m/0na/003000c?fbclid=IwAR1B8duaWLIKuQY-Y2iGHdof1fuipclyizfdiUoGQmRmPmPmOuUo-hH9_5SB8

Les évacués de Fukushima résistent à leur retour à l'approche des " Jeux olympiques de reconstruction

https://www.rappler.com/world/regions/asia-pacific/225245-fukushima-evacuees-resist-return-reconstruction-olympics-near?fbclid=IwAR21Y8naQX2Cg41Y3hCA0-Qzyy9cfg05Po4yROCqt4QVRTE3TFGAhze0Ils

Huit ans plus tard, les problèmes d'eau menacent le nettoyage de Fukushima

https://www.reuters.com/article/us-japan-nuclear-water/eight-years-on-water-woes-threaten-fukushima-cleanup-idUSKCN1QP0MA

***Fukushima : un risque de cancer de la thyroïde multiplié par 15

http://www.fukushima-blog.com/2019/03/fukushima-un-risque-de-cancer-de-la-thyroide-multiplie-par-15.html?fbclid=IwAR3BPbE6-pR-kVz8bPRwSYg1Mv_LVdFtbJJWliYbGKBri6Ujd57EbVxE9m3E

***Le gouvernement japonais induit l'ONU en erreur sur l'impact des retombées de Fukushima sur les enfants et les travailleurs de la décontamination.

https://www.greenpeace.org/international/press-release/21316/japanese-government-misleading-un-on-impact-of-fukushima-fallout-on-children-decontamination-workers/?fbclid=IwAR04ENv0vwc1icWxgS9g9g9H4MOYF0wq_5Wqq642WuC6HnCbXZXvQqXYmVGZuUU

Dommages causés par la catastrophe nucléaire de Fukushima, Kyoto

Plus de 12.000 victimes de Fukushima ont déposé 30 plaintes dans différentes régions contre le gouvernement et TEPCO :

http://fukushimakyoto.namaste.jp/shien_kyoto/fr/index.html?fbclid=IwAR2_AHK9hmSUmIDAXObI-e3yIDWKrAqQ6gNe5nqVxL0LPyfZ_aUJUtoo2yI

De retour dans l'eau : Fukushima no-go zone obtient le premier magasin de surf depuis le désastre

https://www.theguardian.com/world/2019/mar/08/back-in-the-water-fukushima-no-go-zone-gets-first-surf-shop-since-disaster?fbclid=IwAR330VqZn2GDBbLS4_v7RnfcD_47AR9x6CwYa8qIMUHE_BglqbJ3d6gHIoQ

***Baume Atomique Partie 2 : La course pour votre vie Jeux Olympiques de Tokyo

https://www.fairewinds.org/demystify/atomic-balm-part-2-the-run-for-your-life-tokyo-olympics?fbclid=IwAR3-764z9mKg-0c2NdELSo6_JTNCL47h7wt4bNU7kwEGjCextTvgtkmZ2QMM

9

***Questions de santé (et corruption du système médical) après la catastrophe nucléaire de Fukushima.

https://fukushima311voices.com/2019/03/09/to-those-who-are-working-hard-for-renouncing-nuclear-energy-message-from-ruiko-

 

Source :  Fukushima 311 Watchdogs

Informations complémentaires :

 
Fukushima 12 03 2019
 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Un autre anniversaire : bien sûr, mais la catastrophe nucléaire de Fukushima se poursuit tous les jours de l'année...