1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Une décision courageuse compte tenu du fait que l'Assemblée nationale (encore eux !) a, elle, refusé d'interdire l'usage du Glyphosate, sur recommandation de Bruxelles, bien sûr... Et on apprend justement ce matin que ...  l’Institut fédéral d’évaluation des risques allemand (Bundesinstitut für Risikobewertung, ou BfR) qui avait été mandaté par l'Union européenne pour étudier la toxicité du produit, a recopié comme conclusion, presque mot pour mot, le dossier d'homologation de Monsanto... (et de la Glyphosate Task Force !). Si, si, je vous jure, ça existe...  (lisez l'article) : (((

Quelles conséquences ? Eh bien ma femme a des problèmes de thyroïde (elle était devenue presque hystérique à la moindre contrariété), et après une prise de sang qui a indiqué le déséquilibre de sa thyroïde nous avons donc consulté un Endocrinologue, et ce dernier (en plus de l'hérédité génétique) m'a confirmé l'énorme impact des perturbateurs endocriniens que l'on retrouve justement dans les pesticides ou dans les... plastiques... (Informations complémentaires).

Conclusion... Nos enfants (et nous-mêmes) allons devenir totalement débiles et hystériques. Merci messieurs les députés..., merci messieurs les euro-députés... Comme le dit la cardiologue de ma mère, avec tout ça, si vous ne votez pas bien aux prochaines élections, franchement ça ne sera pas de leur faute.....

Round Up 360 15 01 2019

Nouveau revers judiciaire pour Monsanto. Le tribunal administratif de Lyon a annulé, mardi 15 janvier, l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360, un produit désherbant contenant du glyphosate commercialisé par le groupe agrochimique.

Le tribunal a estimé notamment que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) avait « commis une erreur d’appréciation au regard du principe de précaution » en autorisant ce Roundup spécifique le 6 mars 2017. Le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen) avait saisi la justice, en mai 2017, pour réclamer le retrait de cet herbicide, utilisé notamment sur les cultures légumières et fruitières.

Lire aussi : Glyphosate : les autorités sanitaires ont plagié Monsanto

« Produit potentiellement cancérigène »

« Les études scientifiques et les expériences animales montraient que le Roundup Pro 360, préparation dont la toxicité est plus importante que celle du glyphosate, est un produit potentiellement cancérigène pour l’homme, suspecté d’être toxique pour la reproduction humaine et pour les organismes aquatiques, déclare le juge administratif. L’utilisation du Roundup Pro 360 porte une atteinte à l’environnement susceptible de nuire de manière grave à la santé humaine. »

« C’est une décision absolument majeure car elle devrait concerner tous les Roundup, le tribunal considérant que tous les produits contenant du glyphosate sont probablement cancérogènes », s’est félicité l’avocate de la Criigen, Mme Corinne Lepage, qui a salué une décision judiciaire « très motivée ».

 

Source : LeMonde.fr

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Sous le feu des ondes
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Glyphosate : la justice annule l'autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360