5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

L'Iran n'a certainement pas l'intention de reculer face aux accusations de Washington concernant le rôle du pays dans les attentats à la bombe de la semaine dernière, et par conséquent, la possibilité d'un conflit militaire sur le terrain en République islamique ne peut pas encore être écartée. Rendant une situation déjà tendue infiniment plus précaire, l'Iran a rappelé lundi au monde qu'il se prépare à violer les termes de l'accord avec l'Iran pendant les dix prochains jours.

Iran Uranium 17 06 2019

Téhéran a toujours soutenu que son programme nucléaire est à des fins pacifiques, mais des néoconservateurs américains comme John Bolton ont averti qu'il ne s'agissait que d'une ruse et que l'Iran pouvait viser ses alliés américains comme Israël avec un missile.

Le gouvernement iranien a annoncé lundi qu'il était sur le point de dépasser le plafond fixé pour l'uranium enrichi, à moins que l'Europe ne trouve un moyen de commercer avec l'Iran ou de remplir ses obligations financières au titre de l'accord.

Les responsables européens se sont montrés un peu plus sceptiques quant au rôle joué par l'Iran dans les attaques de pétroliers de la semaine dernière, même si beaucoup ont reconnu que si cela devait être vrai, cela pourrait sérieusement compliquer les efforts visant à préserver l'accord nucléaire. Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, qui s'est rendu à Téhéran la semaine dernière, a déclaré que l'Allemagne cherchait encore à savoir si l'Iran était responsable des attaques de la semaine dernière. Entre-temps, le Royaume-Uni a décidé de déployer 100 Marines Royaux d'élite dans la région pour servir de "force de réaction rapide" afin de protéger les ressources britanniques.

Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Agence iranienne de l'énergie atomique, a déclaré que l'Iran a "déjà augmenté" la production d'uranium sur un site de recherche nucléaire à Natanz dans la province centrale d'Ispahan, selon RT.

"A partir d'aujourd'hui, le compte à rebours a commencé, et d'ici le 27 juin, notre production d'uranium aura dépassé les 300 kg ", a déclaré M. Kamalvandi.

Le mois dernier, Téhéran a annoncé qu'elle suspendrait partiellement ses engagements au titre du JCPOA, donnant à l'UE 60 jours pour réaffirmer son engagement envers l'accord. S'adressant aux journalistes lundi, Kamalvandi a critiqué l'UE, affirmant que le bloc "soit ne veut pas faire quelque chose, soit il n'a tout simplement pas la capacité de le faire", mais il a ajouté que " les Européens ont encore du temps " pour sauver l'accord

 

Source : Zerohedge.com

 

Informations complémentaires :

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow « Le compte à rebours a commencé. » L'Iran prévient qu'il dépassera les limites de ses stocks d'uranium dans 10 jours (Zerohedge)