(Temps de lecture: 7 - 13 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Comme je suis bien urbain ; ), et qu’à cette heure-ci on sait que, ce matin, la FED a décidé de remonter ses taux, l’article ci-dessous vous donnera des perspectives. Mais, après en avoir pris connaissance, n’en déduisez pas (forcément...) que les Etats-Unis ont le choix entre la Peste et le Choléra. Nous, avec le temps, on a relevé d’autres données… qui elles indiqueraient plutôt la « mort subite »… LOL…

Et nous, ils nous font c…. avec 2000 milliards dette, dont nous avons DÉJÀ payé +/- 1800 milliards d’intérêts ! (eh oui, on paye toujours les intérêts d’abord, hein !…)

Je vous le dis, un jour il y aura une justice… Et un sacré retour de manivelle pour tous ces assassins déguisés en banquiers, et diverses « agences de notations » qui leur servent la soupe, et qui comme par hasard sont toujours américaines…

Et le pire de tout ça, parce que, vous savez, l'histoire est souvent ironique... c'est que le Général de Gaulle nous avait prévenu du danger en ..... 1965 !!!! (ce qui lui a coûté son éviction avec ce que j'appellerai le 1er « printemps arabe », à savoir Mai 1968, et bien sûr... personne ne l'a compris... écouté...)

Regardez où cela nous a mené... Ah ! La bêtise, toujours la bêtise....! Heureusement que l'on a inventé l'informatique !

Muahahahahaha ; ))))

Amitiés, ; )

L’Amourfou.

 Avec les acteurs du marché qui attendent avec impatience la décision de la Fed sur les taux d’intérêt cette semaine, aujourd’hui kingworldnews met en vedette un entretien percutant avec l’un des plus grands hommes d’affaires qui a parlé de carnage sur le marché du crédit et d’une possible grosse surprise pour cette semaine.

James Turk : “Nous sommes enfin parvenus à ce moment clé, Eric, à savoir si la FED annoncera un relèvement des taux d’intérêt, qui sont restés inchangés depuis sept ans. L’annonce sera faite mercredi après-midi à l’issue des deux jours de réunion de la Fed…

James Turk poursuit : “Grâce à la parution des comptes rendus des dernières réunions de la Fed ainsi que ses nombreuses déclarations publiques au cours des dernières semaines, les responsables de la Fed ont indiqué que les taux vont augmenter de 25 points de base soit 0,25%. Mais il y a encore de bonnes raisons de croire que la Fed va à nouveau choisir de maintenir les taux d’intérêt inchangés avec sa fourchette cible comprise entre 0 et 0,25 %.

Carnage sur le marché du crédit

Par exemple, les marchés du crédit sont globalement en pleine déroute. Nous voyons cela particulièrement sur le marché des obligations à haut rendement (Junk Bonds : obligations pourries) parce que c’est toujours le maillon le plus faible de la chaîne qui se brise en premier.

ETF 16 12 2015
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Lorsqu’il s’agit de crédit, pour être précis, on les appelle “junk bonds”(obligations pourries) et ce pour une raison simple. Ce sont des obligations de sociétés qui sont sur le fil du rasoir à savoir entre l’insolvabilité et la faillite. Le moindre hoquet peut créer un désastre pour ces entreprises, de sorte que les compagnies pétrolières qui ont trop emprunté et qui pensaient que les prix du pétrole brut ne seraient jamais tombés en dessous de 60 dollars le baril en subissent maintenant les conséquences.

Article en relation à lire absolument : Bill Fleckenstein : “L’année 2016 sera un désastre !”

Le pire, c’est que la détérioration du crédit s’est infiltré dans le système bancaire. Aujourd’hui, la Wells Fargo commence d’ailleurs à s’inquiéter des signes de « stress » de son portefeuille de clients dans l’énergie ce qui est une autre raison pour laquelle la Fed pourrait choisir d’éviter la remontée des taux. La principale raison pour laquelle la FED n’augmenterait pas les taux est liée à la charge de la dette du gouvernement américain. Voilà pourquoi je dis depuis des années que les taux ne seront jamais augmentés. Le gouvernement américain a tellement de dette qu’il ne peut pas se permettre de payer un taux d’intérêt conforme à ce que devrait être la normale.

Dans quelques semaines, la dette du gouvernement fédéral va dépasser 19.000 milliards de dollars. J’estime qu’environ 14.000 milliards de dollars de cette dette est exposée à des taux à court terme. Ainsi, 0,25 % de hausse des taux ne ferait qu’aggraver le déficit budgétaire du gouvernement d’environ 35 milliards de dollars par an.

Article en relation : Etats-Unis : la dette publique s’est envolée de 674 milliards de dollars en novembre

Le gouvernement fédéral ne va pas réduire l’argent qu’il dépense dans d’autres secteurs et payer pour toute augmentation de ses intérêts débiteurs. Ainsi, toute hausse des taux d’intérêt augmentera le fardeau des intérêts débiteurs du gouvernement et aggravera le déficit budgétaire.

Hyperinflation et une grosse surprise

En bref, des taux d’intérêt plus élevés ouvrent la voie de l’hyperinflation et de la destruction du dollar.

 

 

Les responsables de la Fed comprennent sans doute cela. Donc, ne soyez pas surpris si la Fed laisse ses taux d’intérêt inchangés. Mais si la Fed remonte ses taux, attendez-vous à ce que son annonce soit extrêmement accommodante.

La Fed pourrait laisser le niveau inférieur du taux directeur des fonds fédéraux inchangé à 0, et augmenter le niveau supérieur du taux directeur d’un demi pour cent.

En outre, il y aura beaucoup de d’annonces pour essayer de convaincre les marchés financiers d’aller plus haut (CAC 40 +3,16 % ce mardi 15 décembre 2015).

Alors, nous allons voir ce que cette dernière intervention de la Fed va apporter.

La grande surprise sera si la Fed n’augmente pas les taux d’intérêt. Mais peu importe, cela pourrait être une semaine folle.

 

Source(s) : kingworldnews  via BBB

Informations complémentaires :
 
Crashdebug.fr : Agenda 21
Crashdebug.fr : Vers la guerre civile ?