1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Bon, avant de creuser (de plus, je suis fainéant ce matin), j’ai pensé que c’était bien de prendre le pouls de la Nation. Moi aussi je suis impacté. Suite à mon retrait de mensualisation (prélèvement refusé 2 fois sur l'année), je dois prévoir un gros prélèvement pour ces impôts (plus que mon loyer) pour +/- le 25. Donc, par expérience, et comme je ne suis pas Crésus, je vais creuser mon découvert bancaire pour sécuriser la somme sur un autre compte, de façon à pouvoir la re-virer sur le compte principal à la veille de la date de l'échéance.

Enfin, peut-être une éclaircie sur le fond des dépenses dentaires, avec une « possible » prise en charge plus importante de la part de la mutuelle pour l’appareil de mon fils (900 € tous les 6 mois pendant 3 ans).

À ce tarif-là pour un ortho dentiste qui a « fait ses preuves », on comprend qu’un Français sur 3 ne se soigne plus… voire qu'il n'ait plus de mutuelle, parce que là aussi ce n'est pas donné...

Bref,

Et les charges qui n’arrêtent pas d’augmenter. C’est un truc de dingue, toutes les compagnies privées essayent de vous racketter de 20€ par ci, 30€ par là.

Ils proposent de vous remplacer l’abonnement canal satellite, que vous voulez résilier, par un tarif « spécial » à 15€ par mois sur un an, mais dans les faits, ils ne le font pas. Donc vous vous êtes réengagé (par téléphone, car c'est légal), mais la somme prélevée reste la même 45€...

Comme France Télécom, suite à ma demande, je passe à un débit de 500kb/s (lol, j'habite à la campagne... ; ). En passant à un abonnement 8mbs, ils me font passer la facture de 60€ (30+30) à 75 € HT  (100€ TTC) !

Et là encore il faut se battre… Téléphoner, perdre du temps… Ce n'est jamais le bon service, et quand on vous promet de vous rappelez, personne ne le fait...

Comme je le disais, si on ne fait PAS ATTENTION, c’est la tromperie à tous les étages.

Et on en vit tous les jours les conséquences… et là aussi on sait POURQUOI… Pas de mystère…

Alors le Français(e), malgré son chant matinal tonitruant, est-il si pleutre pour se laisser intimider de la sorte depuis 40 ans ?… Du reste, on y reviendra, car si les États-unis nous ont coupé nos moyens de financements en 1973, c’est bien à cause de leur 1er crash en 1971 quand ils ont fait sauter la parité Dollar / Or  et que EUX simultanément sont passés à la monnaie « virtuelle » et à la planche à billets...

Et apparemment, ça ne leur a pas porté forcément chance… LOL… Enfin, c'est normal aussi quand on fait n'importe quoi avec la devise nationale... Il ne faut pas s'attendre à des miracles non plus, au moins ils auront fait des heureux a Wall Street...

Pensez à tout ça en payant vos impôts… Ainsi qu'à tous ces évadés fiscaux qui, eux, ne payent pas leurs « charges », alors qu’ils occupent notre pays… et le dirigent en sous-main… (600 milliards non imposés sur les 67.000 milliards qui sont « cachés » bien à l’abri du FMI et de sa possible taxe à 10% sur les comptes d'épargne positifs).

50 à 60 milliards nets de pertes par an pour la France + les 32 milliards de TVA non perçus par an = potentiellement 92.000.000.000 d'€uros jetés à la poubelle par AN !

Bah oui ! Rappelez-vous, « on n’a pas les mêmes valeurs... »

Et l’éducation et la technique « d’optimisation » fiscale dans ce cas (pour être pudique, et non pas dire le « VOL » organisé), c’est ce qui fait la différence…

Grâce justement à l’Europe, et sa « libre circulation des personnes et des CAPITAUX… »

Rappelez-vous bien le mécanisme de tout ça (comme en Grèce), car ça tient dans UNE phrase :

« Socialisation des pertes et privatisation des profits... »

That’s all ;  ) Game is over…,  Opponent cheat mode detected…*

* C'est tout ; ) la partie est terminée ..., mode triche chez l'adversaire détecté ...

Amicalement,

F.

EXCLU - Europe 1 a pu consulter la synthèse de ce courrier en septembre. Très riche d'enseignements.

Des courriers scrutés de près. Chaque mois, le président de la République reçoit à l’Élysée environ 24.000 courriers de Français. Soit environ 800 par jour. Si la plupart de ces missives concernent des demandes précises, comme un logement ou un emploi, d’autres expriment une opinion plus générale. Et ce sont ces lettres-là qui intéressent les services du chef de l’Etat. Ces missives sont synthétisées tous les mois dans une note extrêmement détaillée remise au président de la République. Seuls François Hollande et le secrétaire général de l’Elysée Pierre-René Lemas sont destinataires de cette note. Mais Europe 1 a pu en exclusivité consulter celle de septembre. Et les enseignements sont nombreux.

Tous les sujets d'actualité sont abordés... Les Français réagissent très précisément aux sujets d’actualité. En septembre, la rentrée scolaire, le travail le dimanche ou encore la Syrie ont été cités par les Français dans leur courrier.

... mais la fiscalité est le sujet n°1. "Avec près de 900 courriers (‘provoqués par la réception des avis d'imposition’, précise la note, ndlr), de nombreux témoignages relaient un sentiment d'incompréhension face à l'augmentation de l'impôt sur le revenu", peut-on ainsi lire. Autre sujet largement abordé : la sécurité : "se référant à l'affaire du bijoutier de Nice, mais aussi à l'affaire Fiona, les correspondants portent un regard critique sur le projet défendu par la garde des Sceaux et craignent que la nouvelle législation contribue à l'augmentation de la délinquance...", peut-on lire sur le document confidentiel. Voilà François Hollande prévenu.

Prendre le pouls de la société. Le chef de l’État prend la chose très au sérieux. Quand il a été élu président, il s’est très rapidement rendu au service "courriers" de l’Elysée, situé quai Branly. Là, pas moins de 86 personnes travaillent à temps plein sur les lettres reçues par le président. Et c’est à la demande de François Hollande que les notes de synthèse mensuelles ne cachent rien de l’exaspération des Français. Le chef de l’État estime que cela lui permet de prendre le pouls de la société. Plusieurs conseillers élyséens assurent par ailleurs que le contenu des lettres peut déclencher l’idée d’un déplacement dans une région en particulier ou sur un thème précis, ou encore influencer un paragraphe dans un discours du chef de l’État.

Si l’Élysée apporte autant de soins au traitement des courriers, c'est que le palais présidentiel a décidé de rompre avec l'équipe précédente en termes de sondage. Nicolas Sarkozy dépensait deux millions d'euros mensuels pour des études d'opinion, François Hollande, lui, ne débourse pas un centime. Les lettres des Français sont donc un thermomètre important de l'opinion. Et la patronne du service correspondance de l'Elysée confie qu'elle constate un parallélisme stupéfiant entre les prises de positions exprimées dans la synthèse et les sondages qu'elle lit dans la presse.

Des courriers de soutien. L’un des enseignements de la synthèse qu'Europe 1 a pu consulter, c’est aussi que François Hollande ne reçoit pas seulement des lettres négatives. "Les témoignages de soutien sont stables. Ils mettent en avant votre méthode axée sur le temps long", peut-on ainsi lire dans un paragraphe au début de la note de septembre. "Une centaine de personnes vous félicitent pour vos prises de position sur la Syrie et des dizaines saluent le discours que vous avez prononcé à Oradour-sur-Glane", poursuit le document. Certains Français, une minorité tout de même, prennent donc leur plume pour féliciter le chef de l’Etat.

Au fait, c’est gratuit ! Et si autant de Français écrivent au président de la République, c’est peut-être qu’ils savent que c’est totalement... gratuit. En effet, si votre enveloppe fait moins de 20 grammes, pas besoin de timbre. Il suffit d’écrire "François Hollande, présidence de la République", et le courrier arrive à l’Élysée. Le président de la République tient par ailleurs à répondre lui-même à certains courriers. Chaque semaine, il exige de ses équipes qu'elles lui fassent remonter 20 courriers minimum, auxquels il répond personnellement. On lui prépare alors un texte, mais il le réécrit complètement et il signe de sa main.

 

Source : Europe1.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Débat public avec ...
 
Francois H Anonyme
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Découvrez ce que les Français écrivent à Hollande...