(Temps de lecture: 6 - 12 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Nous on a de TRÈS sérieux doutes, et on les a relayés et partagés, après AUCUN chercheur français n'a daigné faire ces recherches (qui semblent aisées).

En fait je suppose que c'est pour couvrir le truc, et ça s'emboîte parfaitement dans le reste, car il faut que les gens COMPRENNENT que nous sommes vraisemblablement dans le cadre d'une affaire CRIMINELLE MONDIALE totalement calculée et préméditée, et executée comme un script. Pour faire (entre autres mais PAS seulement) d'énormes profits....

Stay tuned.... Si c'est avéré, je ne vous dis pas la tête des gens, et leur possible réaction.

Quoique, en fait comme on a 80% de moutons, si ça se trouve certains vont trouver ça GÉNIAL !

L'histoire se répète et c'est tragique, mais (presque) personne ne comprend rien... ou ne veut le croire, donc nous sommes les spectateurs captifs du déroulement d'un film, dont nous connaissons la fin....

La guerre en Ukraine n'est qu'un écran de fumée pour distraire les gens du VRAI SCANDALE international qui vient, le scandale COVID.... et donc l'engagement de la responsabilité des uns et des autres...

Voilà ce qu'ils veulent retarder..... On ne sait jamais une bonne grosse guerre thermonucléaire peut passer par là...

Rappel : Le Grand Récit et le Metaverse, 1re partie : Une vision dystopique du futur (TLAV)

Rappel : Euro digital, portefeuille numérique : "Les planètes s'alignent" - Virginie Joron (Sud Radio)

Rappel : La nouvelle tyrannie que peu de gens reconnaissent (Activist Post)

Amitiés,

f.

Nanotech In Pfizer

Nous annonçons la sortie d’un nouveau dossier inédit de 53 pages intitulé « Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés ». Plusieurs équipes de chercheurs indépendants, issus de différentes disciplines ont fait depuis juin 2021 ce que les autorités sanitaires des pays occidentaux n’ont pas fait, et n’ont pas voulu faire : observer à la microscopie et la spectroscopie le contenu des vaccins expérimentaux contre Covid. Les nanotechnologies identifiées et leur analyse permettent de comprendre ce que l’industrie pharmaceutique et ceux qui agissent en sous-main veulent faire des citoyens.

Image Nanotech

L’opinion publique est peu informée sur les possibilités technologiques qui se présentent depuis 15 ans, et qui ont permis d’investiguer et de contrôler non pas l’espace, ni les profondeurs de la mer mais le corps humain et particulièrement le cerveau grâce aux nanobiotechnologies.


Des nanotechnologies dans les 4 vaccins

Les récentes découvertes (2021-2022) par l’observation et l’analyse indépendantes des sérums vaccinaux par des biologistes mais aussi des chimistes, des spécialistes des nanotechnologies ou des biotechnologies, des experts de la bioinformatique, des télécommunications sans fil, des nanoréseaux ou de l’internet des objets, nous conduisent à comprendre progressivement ce qu’ils envisagent et ont commencé à faire avec les citoyens, partout dans le monde. Ce nouveau dossier fait un état des lieux sur ce que nous savons aujourd’hui.

Parce que j’ai été confronté à l’incrédulité de certains lecteurs à plusieurs reprises lorsqu’était évoqué un projet transhumaniste dans nos lignes, j’ai pris la décision d’investiguer le sujet et d’apporter les preuves scientifiques requises. Les travaux du Dr Campra, de Mik Andersen (pseudonyme) et d’autres équipes multidisciplinaires permettent d’avancer des preuves de ce qu’on observe dans les sérums vaccinaux des 4 produits ayant actuellement reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché : Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson. La comparaison des résultats liés à l’observation des sérums avec des informations issues de publications scientifiques permet de comprendre et de reconstituer un puzzle qui s’avère lisible et inquiétant.

Des éléments de preuves accablants

Comme une majorité de lecteurs, je me suis demandé quelle pouvait être l’efficacité ou la nocivité de nanoparticules dans un organisme, l’efficacité de nanorouters ou de nanoantennes dans ce qui s’apparente à un nanoréseau de communications sans fil. Enfin, quelle influence peuvent avoir des nanotechnologies sur notre ADN (sujet abordé dans un article) et sur nos neurones ? Ce qui est proposé pourra laisser certains sans voix mais les preuves sont présentées dans ce dossier dont voici le sommaire :

1.  Qu’a-t-on découvert d’illicite dans les « sérums vaccinaux » contre le Covid

1.1 Des nanorouteurs ou nanosenseurs

1.2 Des nano antennes et des nano antennes plasmoniques

1.3 Des nano antennes redresseuses

1.4 Des hydrogels pour nanotechnologies

1.5 Des codecs (codeurs-décodeurs) et des portes logiques

1.6 Oxyde de graphène

1.7 Les nanopoulpes de graphène ou hydres

2. Nano-informatique et WBAN (Wireless Body Area Network)

2.1 Quelques principes de base de la nano-informatique et de la bio-informatique

2.2 Les réseaux sans fil intracorporels (WBAN)

2.3 L’alimentation énergétique d’un réseau WBAN

2.4 L’auto-assemblage des cristaux d’ADN

3. La transhumanisation forcée des populations par l’inoculation de nanoréseaux complexes

3.1 Présentation d’un modèle synthétique du WBAN à partir de l’analyse des sérums de vaccins Covid

3.2 Communication avec l’extérieur et utilisation du protocole OS TOOK

4. Prendre le contrôle du cerveau humain, dernier bastion des bioterroristes ?

4.1 Qu’est-ce que la cybernétique ?

4.2 Explication de la neuromodulation et contrôle à distance du cerveau humain

 

Conclusion

Il ne s’agit nullement d’une vue de l’esprit mais d’un ensemble d’éléments à charge qui ne peuvent plus laisser le lecteur dans le doute. Dans les jours à venir, nous publierons sous forme d’articles quelques extraits sur des thématiques choisies. Cependant la cohérence de ce dossier confirme que la préparation des vaccins a été réalisée en amont de l’épidémie, et que l’épidémie de Sars-Cov 2 n’est ni naturelle, ni accidentelle.

 

Source : Lecourrierdesstrateges.fr

 

Informations complémentaires :